Un parcours unique aux racines profondes

Solidement ancrée dans le paysage du nord de l’Ontario, l’Université de Hearst possède une histoire riche aux racines profondes tout comme la nature qui l’entoure et qui lui confère une personnalité unique. Nous sommes l’université du Nord : fière de notre parcours, de notre région et de notre langue! Cliquez sur la ligne du temps ci-après pour en savoir davantage sur notre histoire et parcourez la suite de la page pour d’autres détails. Bonne lecture!

De séminaire à université

Lors de sa fondation en 1953, l’Université de Hearst portait le nom de Séminaire de Hearst. Cette institution a été fondée par monseigneur Louis Levesque et financée par la population du diocèse de Hearst dans le but de rendre les études secondaires accessibles à la jeunesse francophone du nord-est de l’Ontario.

Le Séminaire de Hearst a été incorporé sous le nom de Collège de Hearst en 1959 afin de permettre la poursuite d’études universitaires. Il est devenu le Collège Universitaire de Hearst en 1972 après avoir été reconnu par la province de l’Ontario comme institution universitaire publique en 1971. Il a alors cessé d’offrir des programmes d’études secondaires puisqu’elles étaient devenues accessibles dans toute la région avec la création d’écoles secondaires francophones.

En mai 2014, après plusieurs années de démarches politiques, la province accorde son consentement au Collège de Hearst pour qu’il se présente et se fasse connaître sous le nom Université de Hearst.

Affiliée à l’Université de Sudbury en 1957 et par la suite à l’Université Laurentienne en 1963, l’Université de Hearst offre les programmes de baccalauréat ès arts, de baccalauréat ès arts spécialisé et de baccalauréat en administration des affaires. Depuis la première remise de diplômes en 1961, c’est plus de 1 000 étudiantes et étudiants qui ont reçu leur grade à l’Université de Hearst.

De un à trois campus

Jusqu’en 1996, il était possible de poursuivre des études à plein temps à Hearst ou à temps partiel dans toutes les communautés de la région qui va de Longlac/Geraldton jusqu’à Timmins. En septembre 1996, 2 campus s’ajoutent à celui de Hearst : le campus de Kapuskasing et le campus de Timmins. Il est également possible de s’y inscrire à plein temps dans les programmes qu’offre l’Université de Hearst.

À Hearst, l’Université était d’abord installée dans un édifice qui appartenait au diocèse de Hearst. Cet édifice fut acheté par l’Université en 1970 pour une fraction de ce qu’il en avait coûté pour le construire. Au campus de Kapuskasing, les services de l’Université de Hearst sont offerts dans des installations qu’elle loue depuis 1976. Il en était de même pour le campus de Timmins jusqu’en 2010. Depuis, le campus de Timmins est situé dans un nouvel édifice moderne partagé avec le Collège Boréal.

Repenser l’innovation en éducation

Innover pour mieux continuer, c’est ce que l’Université de Hearst accomplit en 2014 en actualisant son positionnement de façon stratégique. La formule de cours en bloc, l’enseignement axé sur des pédagogies actives, l’interdisciplinarité et l’internationalisation de l’Université font désormais partie intégrante de son essence. La formule « un cours à la fois » offre, à notre clientèle, un modèle à la fois plus engageant et intense. L’apprentissage fondé sur l’expérience est valorisé par l’ajout de stages obligatoires et plusieurs activités en classes. Nous favorisons une plus grande polyvalence pour les personnes qui obtiennent leur diplôme chez nous. De plus, notre ouverture sur le monde présente une valeur ajoutée significative à notre modèle d’institution universitaire et se veut une invitation aux francophones de partout à venir profiter de notre signature pédagogique unique.

Un nouveau chapitre

L’année 2021 marque une nouvelle balise de première importance dans l’histoire du développement de l’Université de Hearst. Le 3 juin, l’Assemblée législative ontarienne adopte le projet de loi 276, accordant ainsi une charte universitaire autonome à l’Université. Au terme des démarches administratives complétées le 1er avril 2022, le gouvernement ontarien déclare l’autonomie totale de l’Université de Hearst. Nos instances, que sont le Conseil des Gouverneures et des Gouverneurs et le Sénat, ont désormais toute l’autorité requise sur nos programmes et nos diplômes, et non plus seulement sur nos grandes orientations stratégiques et sur nos finances. Nous avons ainsi rejoint le groupe de la vingtaine d’universités ontariennes qui jouit de cette autonomie via leur propre charte. L’Université de Hearst obtient ainsi la reconnaissance de son niveau de maturité institutionnelle, reconnaissance souhaitée depuis quelques années et aussi tout à fait méritée!

Un tout nouveau chapitre s’ouvre donc à partir de maintenant et il revient à toute notre famille universitaire de contribuer à l’écrire.

Nous sommes l’université qui repense la réussite un cours à la fois. Découvrez nos programmes!

Repenser son univers.

Le livret horaire du printemps est prêt! Consultez notre offre de cours ici
This is default text for notification bar